F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

La trêve au chaud

4 décembre 2015 - 12:38

Titre honorifique de champion d'automne en cadeau de Noël.

 

De retour au Roc Blanc !!! Après 1 mois de croisade sur les différentes pelouses de Corrèze, les hommes de Cédric Moreira rentrent au bercail.

Gros Game à Cornil en ce dimanche d'élection. Le FJEP Cornil 1er reçoit Chamboulive son dauphin et meilleure attaque de la poule.

 

 

Le Rendez-vous est donné à 13h30 au Roc Blanc, Yannick Barraud est le premier sur place et en profite pour préparer un riz au lait pour toute l'équipe. Assisté par JPDC les deux hommes font le débrief de la semaine du jeu Motus. "Thierry Beccaro a bercé mon enfance" se targuera Yannick.

 

Riz au lait en main, le groupe se réunit au milieu de la pelouse et échange.

Manque à l'appel Julien Boileau, le triple buteur arrive finalement avec 20 minutes de retard. Le sac sur l'épaule on peut voir les larmes coulées sur son visage. Drinkwater annonce solennellement aux joueurs et aux dirigeants qu'il a échangé son camping-car contre une enceinte bluetooth le dimanche soir de la victoire face à l'ASPO Brive.


Franck Besse est tout heureux de l'apprendre et va pouvoir se trémousser sur du Booba et du Fabolous dans le vestiaire !! Francky est inarrêtable et est tout proche de faire un limbo sous la table. Heureusement Pascal Avelez qui a retrouvé le sourire depuis la nomination de Frédéric Antonetti au LOSC, est là pour arrêter le numéro 4.

"Tu veux faire un match comme Baky Koné, c'est ça Francky ?"

Juste en face de lui, Quentin Dupuy complimente José Luis Martins et trouve que son maillot est magnifique et que le rouge lui ira à ravir.

Compo de l'équipe en 4-3-3

Dans les buts: José Luis Martinie

En Défense: Antoine Boucher, Franck Avelez, Quentin Martins, Bruno Maldent

Au milieu: Pierre-Louis Barraud, Maxime Boileau, Florian Duc

En attaque: Yannick Moreira, Julien Simon, Cédric Besse

Sur le banc: Morgan Neuville, Baptiste Boileau, Vincent Teixeira

 

14h42, coup de tonnerre au Roc Blanc. Le FJEP Cornil était tout proche de faire une Cheryshev avec Vinny Butcher, mais heureusement les informateurs d'Aldo Pierasco ont su prévenir à temps Cédric Moreira de ne pas faire jouer le Poumeyrolois.

 

 

Première Mi-Temps

 

Et le coup d'envoi est donné au Stadium par l'arbitre présent au concert de Maître Gim's la veille à Limoges.

C'est ti-par pour 90 minutes de bonheur dans ce choc du haut de tableau. Le public cornilois a répondu présent et il y'a du beau monde derrière la main courante, ainsi que dans la tribune présidentielle.  

Les cornilois arborent leurs nouvelles tuniques pour l'occasion. Le début de match est à l'avantage des locaux qui se montrent plus entreprenants et plus joueurs. Yannick Barraud et Julien Boileau sur les ailes sont aussi remuants que deux brochets dans un laché de barrage à Bort-les-Orgues.

20éme minute, sur son côté gauche Julien Boileau se joue de deux défenseurs et croise sa frappe à l'entrée de la surface, le portier adverse ne peut rien face à la qualité de la frappe de JB. 1-0 pour Cornil et c'est logique.

A partir de ce moment on va vivre 5 minutes de folie. Jacques Teyssier encore dans les bras de Christophe Neuville pour célébrer le but voit les jaunes de Chamboulive égaliser dans la foulée d'une superbe frappe du pied gauche.

Jacques Teyssier a beau rouspéter, il n'en est rien, Cornil va devoir tout refaire.

2 minutes plus tard, coup-franc à 40 métres sur le côté droit pour Bruno Teixeira, le latéral gauche n'a pas même pas peur et la tente direct façon Eysseric le soir même contre Rennes. Sauf que le fan de Maxi Pereira va loger le ballon au fond des filets, bien aidé sur le coup par le gardien adverse.

2-1 pour Cornil, mais les violets poussent toujours et tentent de mettre à mal le Teddy Richert Chamboulivois. Les coups-francs de Maldent et d'Avelez ne donneront rien.

38éme minute, l'attaquant de Chamboulive est lancé en profondeur, José Luis va à sa rencontre et le fait tomber. Pénalty logiquement sifflé !!

Romain Torres et son orteil meurtri se charge de le transformer et d'un plat du pied sécurité égalise. El Nino n'oubliera pas de célébrer ce but en hommage à Adrien Besse parti trop tôt il y'a maintenant moins d'un mois.

Juste avant la mi-temps, le FJEP Cornil aura l'occasion de reprendre l'avantage, mais la frappe de Florian Avelez est stoppé par le gardien.






 

Deuxième Mi-Temps

 


Reprise de ce second acte. Pas le temps pour  Pierre-Louis Martinie et Morgan Simon de finir leur défilé devant la glace en arborant les nouveaux maillots, il faut déjà repartir.

 

Match un peu plus haché et moins passionnant que la première période, la pression du résultat se faisant déjà sentir.

Chamboulive se concentre sur du jeu long tandis que le FJEP veut tenter de construire.

On pourra notamment noter un José Luis impériale encore une fois dans ses buts enchaînant les sorties et les arrêts déterminants notamment face à Romain Torres. Le portier Violet a failli démonter le but avec son genoux en béton armé mais plus de peur que de mal, Georges Marpillat n’aura pas a réparer le but.

Mais un premier événement va changer la donne du match : à force de contester, le numéro 5 de Chamboulive écopera d’une red card ! Les visiteurs évolueront à 10 !

Mais quelques minutes après, Kilou, voulait y aller de son rouge aussi et annihile une contre attaque adverse en faisant trébucher son opposant. Aucun doute pour l’arbitre, ce sera la biscotte rouge pour Le Kilz ! Désillusion pour l’ange blond qui devra regarder la fin du match du bord du terrain. Tellement déterminé qu’il ne finira pas de se changer et encouragera ses collègues en caleçon (de la marque Khalevhine Qulayne, acheté en Arménie) au bord de la main courante.

Il faudra lutter à 10 contre 10 dans ce match.

Le temps passe, les fautes sont de plus en plus présentent et la pression monte.

Le Cud et Morgan rentrent tour à tour. Ce dernier aura une occas’ énorme mais sa frappe pied gauche est détournée et termine à quelques centimètres du poteau. Sur le corner qui suit, Barraud le tire et le foire complètement. Le ballon terminera tout de même sur le poteau ! Malgré ce petit frisson, le numéro Cornilois admettra que ce n’était pas du tout son intention et qu’il devrait travailler ses coups de pieds arrêtés au plus vite !

Le match semble se diriger vers un 2-2. Mais Franck Besse ne sait pas encore que la balle qu’il a au bout de ses jolis crampons violets va être décisive.

Long ballon de Besse dans la profondeur qui se dirige sur PLM. Le capitaine s’apprête à toucher la balle mais Barraud, arrivé lancé tel un condor côté droit, demande à son capitaine de laisser passer la chique. La sphère arrive dans les pieds de Barraud. Ce dernier contrôle et met en retrait à Moreira seul devant le but qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets !

3-2 Cornil !

C’est complètement fou ! Moreira n’a jamais couru aussi vite pour célébrer son but au point de corner. Il osera même glisser sur les genoux et ne craignant pas du tout de se vautrer tel Valbuena.

But plus que primordial pour le FJEP car il intervient dans le Money Time. Cudi et Vincent se font l’accolade tandis que Georges et Pascal se balance de l’eau avec les gourdes : la joie se fait ressentir !

Boiboi, lui, mime la conduite du camping-car en signe de célébration, la larme à l’œil

Pas d’enflammade car les visiteurs auront une dernière grosse occas’.

Sur un corner tiré par Torres, le ballon échoue au point de pénalty. Big cafouillage dans la surface, le ballon a du taper 18 mollets en 5 secondes mais un pied Cornilois aura raison de ce combat et dégagera la boule devant ! L’arbitre siffle le coup de sifflet final !

Et c’est la victoire pour le FJEP qui termine sa saison de la plus belle des manières face au deuxième. Cornil peut se satisfaire de cette première moitié de saison : en effet, les Violets ont glané 40 points sur 44 possibles ! Il faudra réitérer l’opération pour les matchs retours même si cela sera forcément compliqué !

Le repos est bien mérité mais il faudra être prêt car dès Janvier, le FJEP accueillera Allassac pour le compte de la Champion’s Maurice Leblanc Cup.

Un grand merci aux supporters venus de France et de Navarre, applaudir dans le froid, l’équipe du FJEP Cornil ! Ceci est votre victoire aussi !



Classement


 

 

Prochain Rendez-Vous

Dimanche 17 Janvier à 14h30

16éme de Finale de la Coupe Maurice Leblanc

Cornil A / Allassac A

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

  • Mathieu Moreau
    27 septembre

    Mathieu Moreau

    Joueur

    27 ans

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 54 22 17 3 2 0 77 23 0 54
2 CORNIL FRJEP 46 22 14 4 4 0 57 29 0 28
3 MALEMORT ASV 43 22 14 1 7 0 62 32 0 30
4 A.F. 19 37 22 12 1 9 0 55 44 0 11
5 USSAC ES 33 22 11 1 10 0 40 41 1 -1
6 LANTEUIL US 30 22 9 3 10 0 40 49 0 -9
7 ST GERMAIN FREP 28 22 8 4 10 0 35 54 0 -19
8 donzenac us 27 21 8 4 9 1 41 47 0 -6
9 BARRAGES XAINTRIE 26 22 8 2 12 0 49 42 0 7
10 ST HILAIRE VENARSAL 25 22 6 7 9 0 46 43 0 3
11 EGLETONS CA 25 22 7 4 11 0 49 41 0 8
12 VARETZ AC 3 22 1 0 21 0 13 119 0 -106