F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

En apothéose

18 avril 2016 - 15:13

Cornil évoluera en 1ére Division l'an prochain.

 

C’est le D-Day à Cornil en ce Dimanche 17 Avril 2016. Tout le village s’est réuni dès vendredi afin de préparer ce week-end qui, peut être, s’annonce comme l’un des plus palpitants.

Récit d’un week-end au campement, en tongs, la fumée du barbec pleine nifle…

 

Vendredi :


19h, le Camp des Loges Cornilois accueille ses joueurs venus s’entraîner ou s’occuper du campement.

Pendant que les joueurs se préparent à fouler la pelouse, Georges Marpillat a fait appel à  3 anciens collègues gendarmes pour préparer ce week-end et assurer la meilleure sécurité possible : habits militaires, peintures à étaler sur le visage, 2CV blindée, une corne de brume et 3 chiens chasseurs.

La mise en place est dirigée par Georges. Ce dernier entraîne un des chiens à réagir  et attaquer très rapidement un potentiel malfaiteur  (joué par Bébert qui n’a besoin d’aucune protection). Malheureusement, le chien n’a pas bien compris les règles et s’en va chiper le caleçon de PLM qui sera obligé de courir sur tout le stade, tentant de plonger pour attraper le cabot. Pas de 15-15 pour PLM conclura Seb Berat, riant aux éclats.

Pendant ce temps là, Chouffy tente de régler Bein sur la télé mais s’énerve plus qu’il ne cherche : résultat, ce sera Koh-Lanta ce soir, après le repas.

Flo Teyssier et JP Da Cunha préparent le barbec, Aldo allume le feu de camp en frottant deux bouts de bois tandis qu’Adri revient de chez Moreno avec 5 fûts de bière.

Nuit plutôt calme après l’entraînement, pas de ukélélé pour Gary ce soir, les cornilois s’endorment tranquillement. Certains décident d’aller faire un tour dans la capitale Tulliste et de veiller un peu plus. Mais attention, Cédric Moreira à imposer un couvre-feu aux fêtards et s’il n’est pas respecté, ce sera corvée de vaisselle.

 

Samedi :


Et c’est un réveil à la corne de brume orchestré par Georges qui réveille le campement cornilois. Les joueurs font la moue d’autant plus qu’un des chiens, qui n’a toujours rien compris, vient sauter dans la tente du duo Pacheco – Boileau. Un vrai capharnaüm se met alors en place dans la tente. Heureusement, en bon maître chien, Pacheck calme tout de suite le Shih Tzu de Georges.

Arrivée en trombe du duo d’écoliers Mairot-Barraud dans le van de François. Les étudiants ont fait la route depuis Toulouse en empruntant la nationale : 6h de  route sur un bon 90km/h de pointe. « Tout au mental ! » clamera François.

Quant à Yannick, c’est le malaise vagal. Lui qui n’avait pas déjeuné avant de partir se réjouira de manger les bonnes brochettes de chez Leclerc ce midi.

Jusqu’au soir, les Cornillois se prépareront pour jouer ce match de Meymac : jeux de cartes, jeu du facteur, loup touché et loup perché. Un grand bravo à Morgan’s qui a gagné le loup perché en s’accrochant en cochon pendu à la main courante.

Une grande ripaille s’organise : un joli buffet accompagné d’amuse-gueules, d’amuse-bouches, de tapas, de brochettes et tous différents types de mets. Alors que joueurs, dirigeants et parents se goinfrent, on aperçoit au loin Cédric Moreira revenir en titubant. Ce dernier avouera que le couvre-feu n’a pas été respecté et qu’il s’est extirpé du campement cornilois afin de faire la bringue. Résultat : Mouss s’emparera du Spongex et frottera les assiettes et autres godets.

La nuit se termine à base de farandoles autour du feu et autres « trincages » à la buvette. Mais pas de folies, demain il faut se lever…


Dimanche :


Et c’est un Cédric Moreira remit de ses maux de têtes qui annonce la compo du match de l’aprem en mode MasterChef :


1 - José Luis Fait-tout

2 – Antoine Marmite  5 – Quentin Mixeur 4- François Saladier  3 – Bruno Grille Pain

6 – Pierre-Louis Spatule   8 – Vincent Bain-marie  10 – Florian Chauffe-assiette

11 – Julien Mandoline   9 – Cédric Presse-citron   7 – Yannick Tranche-tomates

A côté du plan de travail : 12 – Baptiste Egouttoir  13 – Morgan Fouet  14 – Frédéric Ouvre-boîtes

Absents : Maxime Pèle-pomme et Franck Friteuse

 

Première Mi-Temps

 

 

Et c’est un premier événement qui frappe le Roc Blanc. Flo Avelez, non satisfait de la couleur des maillots demande à l’arbitre de changer.

Les 22 joueurs vont se réunir au rond central et débattre.

Finalement, les acteurs du match donneront raison à Avelez et les Cornilois changeront de jersey. On passe d’un violet clair – blanc à un maillot tout violet. C’est le bon moment pour Morgan’s et Boiboi de montrer les résultats de leurs séances de musculation. En revanche, coup dur pour Cudi qui a trop abusé des amuse-gueules du midi et qui a encore le ventre gonflé.

Les Cornilois vont trouver la faille suite à un corner bien tiré de Boucher. La sphère atterrie sur la cabine de Mairot qui s’élève plus haut que tout le monde et place le ballon dans le soupirail !


Cornil 1 – 0 !


Mais François ne célébrera pas son but lorsqu’il se rendra compte qu’on se sert du pot d’échappement de son van pour allumer le barbecue. C’est un François en furie qui va s’emparer des clefs et éteindre son véhicule. Boiboi se remémore la frappe de Barraud qui avait fracassé le bas de caisse de son camping-car à Saint-Germain…

Chapoux, qui a filmé l’action, s’empresse de la mettre sur Facebook. Malheureusement pour lui, il ne pourra pas abuser des hashtags.

Très bon départ du FJEP qui fait la bonne opération en ce début de match. Va s’en suivre une petite domination des Meymacois qui vont se créer plusieurs occasions mais la défense violette fait le taf.

Il n’y aura plus grand-chose à signaler, les Cornilois font le boulot pour l’instant. Il faut tenir durant la seconde période !

 

Deuxième Mi-Temps


Et ça va repartir au Roc Blanc, mais ça sera malheureusement sans Bruno Teixeira qui sera remplacé par Baptiste Duc. En effet le latéral gauche du FJEP Cornil doit céder sa place car Coach Mouss le renvoi au campement pour ranger tout le matériel avant le déplacement à Noailles samedi prochain.


Côté Fabien pelouse, toujours 1-0 et les cornilois doivent vite doubler la mise pour se mettre à l'abri face à une équipe Meymacoise joueuse.

52ème minute, coup franc à l'entrée de surface pour les visiteurs. Le coup-franc est détourné par Antoine Neuville, Julien Boileau se saisit du cuir et file au but comme une gazelle pourchassé par un guépard. L'ailier droit se présente face au toujours aussi sublime Franck Bourbouze, mais glisse le ballon à Yannick Barraud devant le but qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets malgré le retour d'un défenseur.

2-0, le break est fait.

Philippe Da Cunha et son super inperméable profite de l'instant présent "J'ai même pas de t-shirt dessous" confiera l'ancien joueur emblématique du FJEP.

Cornil va se faire peur et Antoine Neuville en bon amateur d'Alfred Hitchcock va offir du suspense aux spectateurs en déviant le ballon dans la lucarne d'un superbe plat du pied gauche suite à une frappe Meymacoise.

Antoine Neuville tellement peu habituer à scorer, s'en va fêter son csc en glissant sur les genoux au niveau du poteau de corner. Le supporter des Girondins de Bordeaux dira à la fin de la rencontre que sa perception du football a totalement changer depuis qu'il voit André Poko jouer avec la tunique de son coeur et cela l'a perturbé lors de son csc.

Il reste 20 grosses minutes dans ce match et les violets repartent à l'attaque. Florian Avelez dans la surface est crocheté. Pénalty sifflé par l'arbitre de la rencontre. Romain le défenseur central de Meymac aura beau mimer le "plongeon" du Flez, le referee reste sur sa décision.

Florian Avelez s'élance et trompe un Franck surement gêné par son flocage maillot que lui seul comprend.

3-1 pour Cornil, mais ça continue de pousser. Yannick Barraud frappe au but, mais fait briller le portier adverse qui sort une horizontale salvatrice. Corner pour Vincent Boucher qui trouve cette fois-ci le crâne de Baptiste Duc, mais le Buc enverra une tête chez lui à Malemort.

Mais ce n'est que partie remise pour le FJEP. Julien Boileau trouve Florian Avelez à 3 mètres des buts et offre le quatrième but à son équipe d'un plat du pied gauche ajusté.

 

Il reste 10 minutes, le plus dur est fait, mais non. José Luis Martins va lui aussi mettre du piment dans le match. Coup-franc pour Meymac dans la boîte, José Luis sort de sa cage et nous offre une sortie Manuel Neuer face à Benfica. Meymac réduit l'écart. 4-2

Puis 4-3 à la 88ème minute, Baptiste Duc est sanctionné d'une main dans la surface. Le fan de Jaime Lannister n'a jamais était aussi proche de vouloir ressembler à son idole.

Pénalty transformé !! 4-3

Jean-Claude l'excellent coach de Meymac se prend à rêver d'une remuntada, mais il n'en sera rien.

La fin du match est sifflé et les cornilois peuvent fêter leur première place suite au match nul de Chamboulive sur la pelouse de Saint-Germain les Vergnes.

Le championnat n'est pas fini tout de même, il reste une mission aux cornilois. Etre un champion invaincu. Le bilan est pour le moment de 17 victoires - 2 nuls - 0 défaite.

 

 

Classement

 

Prochain Rendez-Vous

Samedi 23 Avril à 18h00

Jugeals-Noailles B - Cornil A

Commentaires

Silex 27 avril 2016 08:33

Petite Pensée aussi du Captain' des Pandas du RCSE. Félicitation pour cette Superbe Montée amplement méritée. Ravi aussi de ne pas rebattre le Fer avec vous l'an prochain en 2ème Div. Le Roc Blanc est Imprenable..! Bravo à tous. Ps: Vincent t'es un Vrai Masks..!

Staff
CORNIL
CORNIL 20 avril 2016 11:43

bravo bravo. super saison. bouch ballon d'or du resumé

Staff
philjc
philjc 19 avril 2016 07:56

Encore un résumé haut de gamme mon Vincent. Toutes mes félicitations pour cette montée méritée à une équipe qui a pratiqué tout au long de la saison un beau football.

Orange amère 3 jours
FJEP Cornil A / Saint-Hilaire Venarsal A : nouvelles photos 3 jours
2-2
FJEP Cornil A / ST HILAIRE VENARSAL 4 jours
FJEP Cornil A / ST HILAIRE VENARSAL : résumé du match 4 jours
Puissance 4 10 jours
3-0
A.S.M.C. / FJEP Cornil C 11 jours
A.S.M.C. / FJEP Cornil C : résumé du match 11 jours
2-4
Malemort A.S.V. / FJEP Cornil A 11 jours
Malemort A.S.V. / FJEP Cornil A : résumé du match 11 jours
4-0
FJEP Cornil B / Nonards E.S. 11 jours
FJEP Cornil B / Nonards E.S. et FJEP Cornil B / Beynat A.S. : résumés des matchs 11 jours
4-0
FJEP Cornil B / Beynat A.S. 11 jours
Quart raté 17 jours
0-0 2-3
FJEP Cornil B / TULLE FOOT CORREZE 18 jours
FJEP Cornil B / TULLE FOOT CORREZE : résumé du match 18 jours

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

  • bibinho
    17 mai

    Julien Bistricky

    Joueur

    109 ans

  • Simon Beffare
    14 mai

    Simon Beffare

    Joueur

    37 ans

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 45 19 14 3 2 0 60 22 0 38
2 CORNIL FRJEP 37 19 11 4 4 0 48 28 0 20
3 USSAC ES 34 19 11 1 7 0 41 31 0 10
4 MALEMORT ASV 34 19 11 1 7 0 49 27 0 22
5 A.F. 19 34 19 11 1 7 0 46 34 0 12
6 donzenac us 27 19 8 3 8 0 37 39 0 -2
7 LANTEUIL US 27 19 8 3 8 0 35 41 0 -6
8 ST GERMAIN FREP 25 19 7 4 8 0 32 42 0 -10
9 BARRAGES XAINTRIE 23 19 7 2 10 0 40 34 0 6
10 EGLETONS CA 22 19 6 4 9 0 40 35 0 5
11 ST HILAIRE VENARSAL 18 19 4 6 9 0 38 40 0 -2
12 VARETZ AC 0 19 0 0 19 0 7 100 0 -93