F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

Les vacances du FJEP

28 mai 2017 - 01:07

Un peu trop tôt dans la saison...

 

 

 

Après 3 défaites consécutives face au trio de tête, les cornilois se doivent de réagir face à une équipe d’Egletons qui joue sa survie en 1ère Division.

 

Prendre les 4 points et consolider la cinquième place est primordial dans  la course à l’Europe pour les hommes de Cédric Moreira.

 

Dernier match de la saison au Roc Blanc, grosses festivités pour l’occasion.

 

13h00, ce sont les S Club Seven qui offrent un concert gratuit.

Quentin Kilou Dupuy et Yannick Ferreira Barrausco se rappellent au bon souvenir de l’époque KD2A avec l’enchaînement « Loup Garou du Campus, Foudre et S Club Seven ».

 

13h08, c’est au tour de Shamann l’hypnotiseur de faire rêver les foules. Bruno Teixeira se laisse prendre au jeu du pendule.

 

Ni une, ni deux la Brun’s est totalement hypnotisé par le sosie de Luciano Spalletti.

5 minutes plus tard après lui avoir fait 5-6 galipettes et demandé son numéro de compte en Suisse, il est temps de le ramener parmi les siens...

Mais au bout de 30 minutes d’effort, Bruno est toujours hypnotisé...

 

13H45, c’est l’heure du ventre y glisse !! Organisé par Nico Fourest, joueurs et supporters cornilois s’affrontent dans une partie de bowling humain.

 

Julien Boileau est On Fire et réalise 2 strikes de suite. La technique de l’étoile fait mal aux adversaires et Greg Da Cunha doit céder face à la puissance de la Boil’s.

 

14h30, il est temps de célébrer la fête des Maires.

Pascal Fouché maire de Cornil et Bernard Combes maire de Tulle offre une partie de Chifoumi des plus haletantes. Et c’est le local de l’étape qui l’emporte dans la 112ème manche grâce à un ciseau façon Jean-Pierre Papin.

 

14h50, il arrive enfin !! Le Maître de Cérémonie Jacques Muller est prêt à donner le coup d’envoi fictif de la rencontre.

Le gérant du Nocturne à Tulle est venu avec son DJ résident Alex Kead et fait son entré sur la pelouse avec un bon vieux Gigi d’Agostino.

 

 

 

Composition Trône de Fer

 

José Luis Targaryen

 

Baptiste Hodor, Quentin Lannister, Pierre-Louis Drogo, Vincent de Torth

 

Antoine Greyjoy, Morgan Baelish

 

Florian Martell

 

Yannick Baratheon, Julien Mormont

 

Julien Grand-Moineau

 

A Winterfell: Franck, Stark, Marcos Stark, Bruno Stark

 

 

Première Mi-Temps

 

Et c’est ti-par !! 35 degrés au coup d’envoi, on se croirait sur le tarmac de Marrakech.

 

Le FJEP Cornil prend possession du ballon rond sans se créer de réelles occasions.

 

15ème minute, José Luis renvoi le ballon sur un joueur d’Egletons. Ce petit bout de joueur file vers la cage corniloise et s’en va tromper ce même José Luis.

 

Cornil 0 – 1 Egletons

 

Et ce n’est pas fini, le numéro 9 d’Egletons à la lutte avec le portier cornilois remporte son duel mais malheureusement pour lui sa frappe termine sur le poteau.

 

Cornil est à la ramasse défensivement, 30ème minute juste après la pause fraîcheur.

Quentin Dupuy perd son duel face au Adebayor Egletonnais. Cette fois-ci il ne tremble pas et propulse le ballon au fond des filets.

 

Cornil 0 – 2 Egletons

 

 

Les cornilois terminent mieux la partie, Julien Bistricky trouve magnifiquement Julien Boileau en profondeur. Le dragster cornilois est parti à toute vitesse, dribble le gardien et s’en va marquer dans le but vide.

 

Cornil 1 – 2 Egletons

 

Les violets-noirs poussent dans les dernières minutes de la première mi-temps, mais il n’en est rien. Les Egletonnais tiennent bon et regagnent les vestiaires avec cet avantage

 

Deuxième Mi-Temps

 

 

 

Dans les vestiaires, Alex Kead s'empare de l'enceinte de Boiboi et envoie du pur son boite de night made in "Le Nocturne". ça se pavane et ça se déhanche, un vrai dance floor.

PLM réalise même un superbe porté avec Morgan dans les douches ! Mais Jacques Muller en mode Antonio Conte n'est pas venu là que pour boire des demis-goyave mais pour voir Cornil gagner.

Il ne lui aura pas fallu plus longtemps pour motiver les troupes en faisant un deal : 5 bouteilles offertes au Nocturne samedi prochain s'il y a victoire !

Les violets sont surmotivés et reviennent sur la pelouse déters.

Cédric n'aura même pas eu le temps de dire un mot. Pendant 15 minutes, les cornilois enchaînent les transversales, les frappes et les une-deux sur 80 mètres ! 

 

Les arbitres sortent du vestiaires et les cornilois demandent une "pause flotte" avant même que le match soit commencé.

 

On repart au White "Roc" Hart Lane 

 

Les cornilois sont biens dans ce deuxième acte et se procure plus d'occas que leurs adversaires du jour. 

 

Sur un corner tiré par Flo Avelez, il voit Bistricky sans aucun marquage se diriger vers le 1er poteau tel un filou.

Flez ne tarde pas et envoie le ballon sur la cabeza de l'ancien artilleur de Jean Burin et place une tête croisée imparable pour le portier !

 

Cornil 2 - 2 Egletons !

 

ça y est, le come back est réalisé et Cornil peut maintenant espérer aller chercher la victoire.

 

Sur un débordement côté droit, Barraud centre à mi hauteur pour Bibinho qui touche le ballon du pied malheureusement le gardien réalise une superbe parade !

 

On change de bord, on va du côté gauche (le côté préféré de Bernard Combes ou encore de Jérôme Rothen) avec Boiboi qui fait parler sa vitesse de pointe. Il dépose son adversaire et voit seul au centre Yannick Barraud.

Son centre ras de terre est parfait par contre le coup du pied du numéro 7 cornilois n'est pas terrible et finira non loin du poteau de corner !!!! Quel dommage !

 

Coup dur pour Cornil qui va jouer à 10 pendant plusieurs minutes : Bruno, toujours hypnotisé par ce bon vieux Shamann, a voulu tenter de jeter un sort sur son adversaire mais l'arbitre, qui connaissant le tour, l'accuse de plagiat et le fait sortir !

 

Le match semble tout de même en faveur de Cornil, les adversaires du jour ne semblent pas promis à une victoire et seraient contents de repartir avec le match nul.

Mais le bon dieu était "jaunard" (pas Clermontois mais bien Egletonnais).

Coup franc côté gauche à 35 mètres. Le ballon fait un rebond devant José qui essaie tant bien que mal de dégager le ballon mais celui ci revient dans les pieds d'un adversaire qui propulse la chique au fond des filets !

 

Cornil 2 - 3 Egletons !

 

C'est la folie pour les haut corréziens ! Ce but peut les sauver et maintenir leurs espoirs d'évoluer en 1ère division sans passer par les barrages (même si l'année prochaine, Barrages de la Xaintrie retrouvera l'élite départementale).

 

Jacques Muller en pleure, Bernard Combes à 2 doigts d'abandonner sa campagne, Bouteille qui déchire sa chemise, JPDC qui mets des coups de têtes dans la tireuse ou encore Arnaud qui prends n'importe quoi avec l'appareil photo...

Bref, coup sur la tête des cornilois qui voient ce match mal se terminer !

 

Le score en restera là, défaite 2-3, pas de dernière victoire au Roc Blanc pour cette année.

Un nouveau jeu de maillots est d'ailleurs commandé.

 

Pas de match la semaine pro, peut être une rencontre face à l'équipe du camping du Coiroux par contre, le personnel de Miel étant en congés.

 

Prochain match :

 Donzenac B - Cornil A à Jean Burin, 15h.

 

Les retrouvailles pour Bibinho qui va revenir tel Totti.

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 donzenac us 9 3 3 0 0 0 11 3 0 8
2 MALEMORT ASV 9 3 3 0 0 0 8 1 0 7
3 ST GERMAIN FREP 7 3 2 1 0 0 7 2 0 5
4 USSEL ES 6 3 2 0 1 0 7 3 0 4
5 ST HILAIRE VENARSAL 6 3 2 0 1 0 8 6 0 2
6 CORNIL FRJEP 4 3 1 1 1 0 5 7 0 -2
7 BARRAGES XAINTRIE 3 3 1 0 2 0 4 7 0 -3
8 USSAC ES 3 3 1 0 2 0 4 5 0 -1
9 EGLETONS CA 3 3 1 0 2 0 4 5 0 -1
10 A.F. 19 3 3 1 0 2 0 8 8 0 0
11 LANTEUIL US 0 3 0 0 3 0 3 10 0 -7
12 VARETZ AC 0 3 0 0 3 0 1 13 0 -12