F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

L'aventure continue

26 août 2017 - 17:52

Victoire probante en Coupe de France

 

 

 

Enfin le début de saison 2017/2018.

 

Une attente aussi longue que le feuilleton Neymar - MBappe réunis ou qu'une course d'Olivier Atton dans l'épisode 3 de la saison 6 d'Olive et Tom.

 

Comme l'an passé, le FJEP Cornil débute sa saison avec la Coupe de France et espère la remporter pour se qualifier automatiquement en Europa League afin de faire un meilleur parcours que les Girondins de Bordeaux.

 

Pas besoin d'aller bien loin pour ce 1er tour, déplacement à Brive pour y affronter les Mahorais pensionnaire de Deuxième Division.

 

C'est avec 5 nouveaux joueurs que les cornilois vont essayer de s'imposer à la Plaine des Jeux de Tujac en ce dimanche après-midi.

 

Jérémy Muniz, Patrick Moreira alias Patou, Nicolas Labernadière, Colin Bordas et Eduardo Siqueira ont rejoint le Roc Blanc cet été.

 

Jérôme Guindre, le président du FJEP avait annoncé un "Cornil Champion Project" et il n'a pas menti. Il a même trouvé un attaquant.

 

Le Fair-Play financier magnifiquement contourné par les dirigeants cornilois permet de les aligner dès le premier match officiel.

 

Gros coup dur par contre pour les deux étudiants de l'équipe, Yannick Barraud et Colin Bordas qui subissent la baisse des APL de 5€ et se rendent donc à Brive en bateau gonflable "SeaHawk".

 


 

 

14h08, tout le monde est enfin là !! Manque plus que ce sacré Buc.

 

Manque aussi à l'appel Pamela Anderson pour venir motiver les joueurs cornilois. Elle qui avait promis de venir après avoir vu une vidéo sur YouTube de Florian Avelez en train d'aider des hérissons à traverser la route n'est pas présente.

Surement trop occupée à soigner le pectoral du beau Adil Rami.

 

Mais Frédéric Nicolas alias Bada a plus d'un tour dans son sac et ramène une autre star d'Alerte à Malibu avec  David Charvet.

 

Un moment inoubliable pour José Luis Martins qui va pouvoir enfin chanter au côté de son idole de toujours. "Should I Leave, should I stay. Should I come back another day" le portier cornilois qu'on savait fan de chants Corse, démontre qu'il peut s'adapter à tous style musical.

 

Un instant unique que n'aura pas pu vivre Baptiste Duc, de retour à l'instant du 62.

 

"Désolé du retard les gars, j'étais à Calais pour le championnat de France de Hand-Spinner. Malheureusement défaite en finale face à Kevin qui évolué devant son public. Impossible de passer mon Hand-Twist, l'effet gyroscopique n'était pas au rendez-vous ".

 


 

Composition d'équipe:

 

José Luis Monopoly

 

Colin Risk , Quentin Eureka , Pierre-Louis Cluedo

 

Antoine Scrabble , Jérémy Cranium , Florian Uno , Vincent Docteur Maboul

 

Patou Trivial Pursuit , Yannick Qui est-ce , Julien Ravensburger

 

 

 

Sous le parasol: Baptiste Triominos, Eduardo Abalone , Nicolas Twister

 

 

 

Première Mi-Temps

 

Allez c'est parti sur le Terrain 28 de la Plaine des Jeux.

 

Beaucoup de supporters présents des deux camps. Côté 976 ça s'ambiance sur du Naza "MMM" et côté Cornil ça parle plutôt "MMA" avec Bebert qui était au Shamrock dès 5h du mat' pour soutenir son poulain Conor McGregor.

 

Les visiteurs confisquent le ballon, Vincent Boucher trouve Yannick Barraud en profondeur. Le Pierre-Ambroise Bosse cornilois a vu Patrick Moreira alias Patou tout seul au centre et le sert sur un plateau.

 

Il n'en faut pas plus pour l'ancien joueur d'Argentat pour ouvrir le score en faveur de sa nouvelle team.

 

Mahorais Brive 0 - 1 Cornil !

 

Les locaux tentent de réagir sur du jeu long, mais l'arrière garde corniloise est bien concentrée. Quentin Dupuy motivé comme jamais après avoir vu les Skills Daily Motion de Tomas Hubocan se montre impérial.

 

20ème minute, dans la surface de réparation, l'espiègle Julien Boileau profite d'une erreur d'un défenseur Mahorais, mais sa frappe pied gauche termine au même endroit que la frappe de Geoffrey Jourdren dans la tribune Brestoise.

 

Les 22 acteurs en chaleur, sont sur courant alternatif au niveau de l'intensité, il faudrait faire rentrer Nikola Tesla pour torpiller tout ça.

 

25ème minute, Colin Bordas tente la transversale. Ballon un peu court qui profite au numéro 9 adverse qui file vers la cage de José Luis Martins, 3-4 touches de balle plus tard il met une grosse mine qui termine au fond des filets.

 

Mahorais Brive 1 - 1 Cornil !

 

Tout est à refaire pour les cornilois, la pause Julien Boileau arrive à point nommé.

Le jeu peut reprendre, les deux équipes se neutralisent.

38ème minute, Florian Avelez élimine son vis-à-vis et se fait balayer par le numéro 13 adverse tel un Riyad Mahrez face à Yannick Cahuzac.

 

Carton Rouge !!!  

 

Les locaux vont devoir évoluer à 10 pendant une bonne partie de la partie.

 

Une bonne nouvelle qui n'a pas l'air de ravir Jéremy Muniz qui fini le cul au sol " la chaleur me fait tourner la tête, fais moi sortir Cédric ".

 

Jérémy confiera à la fin de la rencontre qu'il rêvait juste de visiter la clinique des Cèdres située à deux pas de la Plaine des Jeux.

 

42ème minute, Yannick Barraud prend le ballon à la main afin de pouvoir effectuer une remise en jeu. Il trouve Patrick Moreira alias Patou dans les pieds.

 

Le chouchou du coach contrôle le cuir "Mitre" pied droit et lance pied gauche Julien Boileau dans la surface. Il résiste à la charge de son adversaire et s'en va ajuster le gardien d'une frappe qui rendrai jaloux Eli Kroupi.

 

Mahorais Brive 1 -  2 Cornil !

 

La mi-temps est sifflée, les joueurs peuvent aller soufller sous les argousiers.

 

Deuxième Mi-Temps

 

Les Cornilois seraient bien restés sous les conifères, à l'ombre, mais l'arbitre siffle la reprise. Pour la 38ème fois de l'après-midi, Denis va faire l'aller-retour pour aller remplir les gourdes à l'autre bout de Tujac.

A 10 contre 11, les Mahorais vont devoir cravacher pour revenir au score. Mais avant la reprise du jeu, petite session "dance battle" sur la pelouse entre Mahorais et Cornilois grâce à la fabuleuse valise-musicale Beats by Dre d'un supporter des locaux. ça swingue, ça bouge, ça régale mais les cornilois sont vite dépassés et préfèrent s'avouer vaincus : la team "Breezy Mahorais" s'impose dans ce battle face aux "Juliens Lepers Cornil Dancers".

 

Les cumulus arrivent au dessus de Brive ce qui permet aux Cornilois d'avoir moins de vertiges et de pouvoir jouer plus de 10 minutes sans courbatures.

 

Et ça se vérifie sur le corner suivant. La Pats au corner envoie la chique dans la surface. Colin Bordas monté pour l'occasion ne se fait pas prier et utilise sont pied droit pour marquer à bout portant du portier adverse !

Mahorais Brive 1 -  3 Cornil ! 

Le FJEP se met à l'abri grâce à Imanol Sagnol, lui qui a préféré marquer des buts à mettre des essais en ce dimanche !

ça semble compliqué pour les adversaires qui vont devoir user de leur énergie pour revenir. Derrière, la triplette Martinie-Dupuy-Bordas fait passer un après-midi plutôt sympathique à José.

Julien Boileau peut sortir sereinement pour partir sur Paris, lui qui va assister au spectacle de Gustave Parking, son idole. D'ailleurs en parlant de parking, Boiboi n'a pas payé la place de stationnement ce qui lui coûtera 28€. La maréchaussée a sévi, croyant que le véhicule de Boiboi était une "voiture vantouse".

 

Nicolas Labernardière va s'illustrer par deux fois mais le feu-follet cornilois trouve d'abord la barre et ensuite le petit filet extérieur.

Le FJEP va enfoncer le clou, l'action démarre de Patou Moreira côté gauche, à l'ombre. L'ancien Argentacois lance par dessus Barraud, tout rouge. Le numéro 7 contrôle dans la surface dos au but. Ne voulant pas tenter la talonnade de peur de se faire une talalgie, il décale juste devant lui Eduardo Siqueira qui arrive lancé comme un condor et transperce les filets d'un plat du pied droit !

 

Mahorais Brive 1 -  4 Cornil !

 

La pause fraîcheur arrive juste après ce but et Cornil fait la bonné opréation. Denis, qui revient de chercher les gourdes a raté les buts et pensent qu'il y a toujours 1-2. Au bord du malaise vagal lorsqu'il apprend le score, Ozkan Tomakin est là pour lui donner les premiers soins "La PLS c'est mon dada, beaucoup d'eau sur le visage et il repart comme un lapin".

Bravo Ozkan mais coup dur pour Denis qui va devoir re remplir les gourdes.

 

La pause fraîcheur n'a pas eu l'effet escompté pour les Violets, qui vont se reprendre un but sur une frappe du numéro 46 des Mahorais. José voit le cuir passer sous ses jambes !

Mahorais Brive 2 -  4 Cornil !

Les locaux reviennent mais Patou Moreira n'y va pas par 4 chemins. Lancé par un joueur cornilois dont nous avons perdu l'identité, La Pats va au but et l'ambidextre marque du pied gauche !

Mahorais Brive 2 -  5 Cornil !

Pour parachever cet après midi, le Kilz se lâche, envoie ses dernières forces et tel Sammy Traoré face au LOSC s'en va dribbler jusqu'à la surface adverse et se fait toucher dans la surface ! Pénalty !

 

Florian Lacazette ne tremble pas et transforme la sentence !

 

Mahorais Brive 2 -  6 Cornil !

 

Le score ne bougera plus, victorie probante des violets qui continuent leur parcours en CDF !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

  • BoucherBoucher
    29 décembre

    Vincent Boucher

    Joueur

    28 ans

  • Jacky's Spirit
    19 décembre

    Spirit Jacky's

    Supporter

    70 ans

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 18 7 6 0 1 0 26 10 0 16
2 A.F. 19 15 7 5 0 2 0 19 13 0 6
3 MALEMORT ASV 13 7 4 1 2 0 20 9 0 11
4 ST GERMAIN FREP 12 7 3 3 1 0 16 11 0 5
5 USSAC ES 12 7 4 0 3 0 18 14 0 4
6 ST HILAIRE VENARSAL 11 7 3 2 2 0 17 13 0 4
7 donzenac us 10 7 3 1 3 0 14 13 0 1
8 CORNIL FRJEP 10 7 3 1 3 0 17 15 0 2
9 BARRAGES XAINTRIE 9 7 3 0 4 0 11 12 0 -1
10 EGLETONS CA 6 7 2 0 5 0 7 11 0 -4
11 LANTEUIL US 6 7 2 0 5 0 12 24 0 -12
12 VARETZ AC 0 7 0 0 7 0 2 34 0 -32