F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

En Patron

18 novembre 2017 - 19:22

Ussel sans pitié

 

Après sa victoire sur la pelouse d’Auriac face à l’Entente des Barrages la semaine passée, le FJEP Cornil reçoit le leader Usselois en ce 19 novembre.

En ce dimanche, c’est aussi l’anniversaire de Richard Virenque.

 

Cela donne d’ailleurs de belles idées à Cédric Moreira en guise d’échauffement.

 

Le rendez-vous est donné à 12h30 au Pont de Cornil. En effet quoi de mieux que de rendre hommage au natif de Casablanca avec une montée à vélo jusqu’au Stade du Roc Blanc.

 

 

Tous les convoqués sont la, prêt à gravir les virages aussi coriace que ceux qui montent à Poumeyrol.

 

Ça sera malheureusement sans la Team « Domo-Farm Frites » Jérémy Muniz, Bruno Teixeira et Nicolas Labernardière remplacé par la « Team Polti » avec Julien Boileau, Julien Bistricky, Colin Bordas, Vincent Boucher et Pierre-Louis Martinie.

 

Ce dernier grand amateur de télé-réalité a pu se refaire tout le samedi l’intégrale de « Je suis une célébrité, sortez moi de la » ou Richard Virenque avait triomphé face à Omar Harfouche en finale. RIP Filip Nikolic.

 


 

Et c’est parti, Moreno avec son Beretta donne le feu-vert. Malheureusement l’excellent départ de José Luis Quintero Martins est vain car tout le monde doit s’arrêter au passage à niveau.

 

En effet le Tulle-Brive de 12h36 vient stopper les beaux hommes.

 

12h38 tout le mode peut repartir sans oublier qu’un train peut en cacher un autre.

 

La génération 94 avec Barraud, Neuville, Dupuy, Avelez et Simon représentant de la "Team Agritubel" donne le tempo et Yannick Barraud se la joue Christophe Moreau et guide ses compagnons vers la place de Cornil.

 

Cédric Moreira en commissaire de course harangue ses joueurs pendant que Denis Dupuy réfléchit déjà à qui il pourra nommer pour être conducteur de la voiture-balai après la rencontre face à Ussel.

 

Pendant que les premiers arrivent au bourg, la Team Rabobank composé de Patou Moreira, Nunes et Duc s’arrête à la pharmacie. C’est un rendez-vous avec un certain Docteur Fuentes qui retarde le trio.

 

La Team Agritubel toujours en tête alors qu’il passe devant le stade d’entraînement, mais derrière eux reviennent les grognards de la Team Polti qui  ne lâche pas l’affaire et se montre aussi courageux que Richard cœur de lion.

 

 

Les deux équipes jouent la victoire, le sprint est lancé. Julien Bistricky amène tout le monde derrière son roux Pierre-Louis Martinie. Vincent Boucher et Colin Bordas tentent de suivre le rythme mais c’est compliqué pour les deux habitués du Milan-San Remo

 

La génération 94 ne lâche rien et Morgan Simon se la joue Peter Sagan et joue des coudes à 200 mètres de Stéphane Larivet.

 

Les deux Team continuent de s’écharper.

 

Marcos Nunes, Patou Moreira et Baptiste « dopés à l’insu de leurs plein gré » reviennent pleine bourre et remportent sur le fil cette fabuleuse étape.

 

Adrien Chassaing est heureux, lui le spécialiste du cyclisme l’avait annoncé sur son tableau Excel la veille.

 

On range les vélos et place au football maintenant.

 

 

 

 

Composition Danse Avec Les Cornilois

José Luis Smurf

Quentin Charleston, Colin Capoeira, Pierre-Louis Madison

Morgan Flamenco, Florian Polka

Antoine Country, Marcos Salsa, Yannick Kizomba , Vincent Bourrée 

Patrick Dancehall, 

 

En loge: Baptiste Jerk, Julien Boogie Woogie, Julien Rumba

 

 

 

 

 

 

 

Première Mi-Temps

 

Le coup d’envoi du match est donné par l’excellent arbitre du jour. Point capillaire à son sujet, il a délaissé sa coupe Rodrigo Palacio au profit d’un brushing digne de Patrick Bruel dans « Alors regarde » ou de Steve Harrington dans « Stranger Things ».

Un style Laurent Brochard à venir dans les prochaines semaines ? Les rumeurs vont bon train en tout cas sur Info Foot 19.

 

Face aux cornilois aujourd’hui, une équipe d’Ussel première de la poule avec 4 victoires et 1 défaite au compteur.

 

Autant dire que Pierre Menes n'a pas coché FJEP Cornil sur Unibet.


 

Début de match équilibré entre deux équipes qui se respectent et se connaissent bien. Pas de grosses occasions pendant les 20 premières minutes.

 

22ème minute, Patrick Moreira alias Patou qui a fêté ses 24 ans vendredi trouve Yannick Barraud au premier poteau, mais sa frappe n’est pas à la hauteur de la qualité de son appel.

 

25ème minute, on rentre dans un gros temps-fort pour les visiteurs. Cornil n’arrive plus à se dégager et à conserver le ballon dans les 30 mètres adverses.

 

30ème minute, corner rentrant. Le ballon épouse la barre transversale de José, heureusement Florian Avelez est la pour dégager le danger.

 

35ème minute, Colin Bordas est pris dans le dos, mais José veille au grain et sort à la rencontre de Julien Faugeron. Encore sonné par son départ de folie stoppé net par le train, José Luis Martins échappe le ballon et en bon filou La Faug’ pousse tranquillement le ballon au fond des filets.

 

Coup dur pour les cornilois qui vont devoir à nouveau courir après le score.

 

Surtout que les Ussellois vont pouvoir compter sur les joueurs de leur équipe B pour les soutenir après leur match face à Saint-Clément. Rodolphe Lebourg gominé comme jamais est prêt à faire chavirer le cœur des célibataires corniloises pendant que Benoît Régaudie annonce  à tout le monde qu’il conduira tout nu sur le retour si il y’a victoire usselloise.

 

 

 

 

Deuxième Mi-Temps 

 

 

 

Dans les vestiaires, Georges distribue les barres chocolatées donné par l'épicier de Cornil, M.Armstrong. "Quel homme de confiance ce Armstrong. Depuis que je lui ai acheté des paupiettes, je me fais Cornil-Sainte-Fortunade aller-retour pour aller acheter mon journal".

 

Georges assure la qualité de ces barres chocolatées et l'effet immédiat qu'elle procure. Du coup, tous les cornlilois en prennent 2 chacun !

 

Et c'est débordant d'énergie que les Violets rentrent sur le terrain ! Les cornilois attaquent, débordent, taclent ! Ils sont déterminés et prêts à revenir au score !

 

Scène assez cocasse car en effet l'arbitre, en sortant du vestiaire, n'avait toujours pas sifflé afin que les équipes reviennent sur le terrain. Il découvre donc 11 cornilois en train de jouer seuls sur le terrain derrière le but, Mouss donnant des consignes au milieu du terrain.

 

Les Ussellois reviennent sur le terrain, l'arbitre indique enfin le "vrai coup de sifflet". C'est reparti !

 

Les cornilois, toujours sous l'effet des barres chocolatées courent sont ultra chauds, ils enchaînent les sprints. Mouss se demande pourquoi, lors des 15-15 à l'entraînement, ses joueurs ne sont pas comme ça.

 

Mais l'effet procuré par les barres chocolatées arrive à son terme et les cornilois sont dans un véritable "black-out". Ils s'effondrent tous et sont plongés dans le coma pendant 10 min. Résultat après 10 min :

 

Cornil 0 - 4 Ussel !

 

Désolé pour Ussel mais le Ssouvenirs de leurs buts ne sont plus trop présents dans les mémoires tant le coma fût douloureux.

 

C'est un Georges paniqué qui s'enfuie par les bois et coursé par une centaine de supporters cornilois furieux de ce que les barres chocolatées ont fait aux joueurs.

 

Mais la lucidité est encore là pendant quelques minutes avec un but très bien construit à base d'une succession de passes. Bibinho, pour son retour, trouve en retrait la Pat's qui n'a plus qu'à pousser la sphère au fond des filets !

 

Cornil 1 - 4 Ussel !

 

But satisfaisant venant d'une belle construction. Quant à Patou, il continue de scorer après son doublé face aux Barrages !

 

Le résultat ne bougera pas. Victoire des Hauts-Corrèziens à Cornil et qui restent leader. Quant à Cornil, il faudra prendre les points à Varetz pour remonter au classement. Et privilégier les abricots secs.

 

 

CORNIL B – TULLE PORTUGAIS A (3-0)

Fabio Dos Santos, Matthieu Hatrival et Frédéric Chauffour sont les buteurs

 

MARCILLAC B – CORNIL C (8-3)

 

Mesut Tomakin, Ozkan Tomakin et Mickael Carvalho sont les buteurs côté Cornil.

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

  • BoucherBoucher
    29 décembre

    Vincent Boucher

    Joueur

    28 ans

  • Jacky's Spirit
    19 décembre

    Spirit Jacky's

    Supporter

    70 ans

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 18 7 6 0 1 0 26 10 0 16
2 A.F. 19 15 7 5 0 2 0 19 13 0 6
3 MALEMORT ASV 13 7 4 1 2 0 20 9 0 11
4 ST GERMAIN FREP 12 7 3 3 1 0 16 11 0 5
5 USSAC ES 12 7 4 0 3 0 18 14 0 4
6 ST HILAIRE VENARSAL 11 7 3 2 2 0 17 13 0 4
7 donzenac us 10 7 3 1 3 0 14 13 0 1
8 CORNIL FRJEP 10 7 3 1 3 0 17 15 0 2
9 BARRAGES XAINTRIE 9 7 3 0 4 0 11 12 0 -1
10 EGLETONS CA 6 7 2 0 5 0 7 11 0 -4
11 LANTEUIL US 6 7 2 0 5 0 12 24 0 -12
12 VARETZ AC 0 7 0 0 7 0 2 34 0 -32