F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

Un 7-0

28 novembre 2017 - 13:02

Le saladier pour les attaquants cornilois

En ce week-end de finale de Coupe Davis, Mouss réunit ses joueurs au complexe sportif de Bugeat afin de travailler le revers une main façon Gasquet. Pas trop de rapport avec le foot mais une envie de partager une passion pour Cédric.

 

Sûr de sa force, Cédric annonce un "un contre tous" : les 14 joueurs cornilois d'un côté face à Mouss de l'autre.

 

Service cuillère, point à la volée, passing, tir entre les jambes... les joueurs cornilois sont en feu même si l'on peut voir quelques carambolages entre eux.

 

De l'autre côté, c'est un Mouss, tout rouge, qui court partout, transpire, se jette par terre et s'énerve. C'est un cinglant 6-0, 6-0 en 20 minutes.

 

Malgré l'aide de Georges et sa raquette "Dunlop McEnroe", le score final est bien : 6-0, 6-0, 6-0 en 25 minutes.

 

Pas le temps de traîner, il faut traverser la Corrèze pour aller à Varetz. Une fois à la plaine des jeux de Varetz, Cédric toujours pas remis de sa branlée, s'évanouit à la vue de joueurs qui s'envoyaient des mines sur le terrain de tennis à côté.

 

Une fois remis de ses émotions, Cédric annonce la team :

José Davenport

Antoine Hénin Hardenne - Colin Ferrero - Quentin Bagdatis - Bruno Nalbandian

Morgan Karlovic - Pierre Louis Lendl - Julien Borg - Yannick Soderling

Julien Dimitrov - Patou Almagro

Sur la ligne de service : Marcos Kuerten - Baptiste Dolgopolov - Vincent Teyssandier

 

 

 

1ère mi-temps

 

L'arbitre donne le coup d'envoi de la rencontre.

Les cornilois ne perdent pas de temps et par l'intermédiaire de Bibinho, qui revenait au sein du groupe après un bref intermède au club de "Fly Yoga" dans le Gers, y va de son but pour lancer les cornilois dans ce match d'une splendide frappe des 25 mètres !

 

Légé et décomplexé depuis ses cours de Yoga, ce but est la preuve que ce sport peut changer un homme.

 

Varetz 0 - 1 Cornil !

 

Dans la foulée, côté gauche, la Brun's envoie en profondeur la Boil's qui va scorer d'une frappe puissante !

 

Varetz 0 - 2 Cornil !

 

Après 15 hors jeux d'affilés et un rappel des règles par l'arbitre, assis en rond au centre du terrain, les Violets vont marquer le 3ème but par l'intermédiaire de Boileau très inspiré en cet après-midi !

 

Varetz 0 - 3 Cornil !

 

C'est au tour de la Pat's de marquer son empreinte dans ce match et va tromper

le gardien, seul comme un grand, d'un plat du pied !

 

Varetz 0 - 4 Cornil !

 

Ce même Moreira y va de sa passe décisive pour l'inévitable Julien Bistricky, toujours aussi léger. Une posture gracieuse, une course sur la pointe des pieds, les bras qui flottent en l'air. Toujours de la légèreté et de la douceur pour Bibinho qui plante le 5ème !

Varetz 0 - 5 Cornil !

 

Yannick Barraud, étant le dernier offensif à n'avoir toujours pas marqué, veut y aller de son but mais ses frappes de 35 mètres du droit et du gauche auront du mal à trouver le cadre. C'est un Yannick bougon qui va bouder sur le bord de la touche, recroquevillé sur lui même.

 

Pendant ce temps là, Bistricky lui ne boude pas son plaisir et va scorer le hat trick bien servi par Julien Boileau.

 

Célébration en mode "Titanic" pour les 2 Julien, toujours dans le thème de la légèreté. Un Bibinho les bras écartés tenu par la taille par Boiboi. Sublime et émouvant, ils seront applaudis par tout un stade.

 

Varetz 0 - 6 Cornil !

 

Mais Patou viendra concurrencer Bibinho au prix Puskas Cornilois. Petit jeu entre Neuville et Barraud côté droit. Gary centre, le ballon s'envole dans les airs et c'est un Patou qui s'élève dans le ciel de Varetz pour effectuer un superbe retourné acrobatique !

Varetz 0 - 7 Cornil !

 

La Pat's vient de marquer un but que tout le monde a essayer de mettre depuis son plus jeune âge. Néanmoins, les pompiers seront appelés pour soigner Patou suite au lumbago provoqué par ce retourné.

Les cornilois prennent une avance très comfortable durant ce premier acte. Varetz reste dangereux sur CPA. à noter la bonne volonté des joueurs Varetziens qui ne lâchent rien et auront lutté jusqu'au bout dans ce match.

L'arbitre siffle la mi-temps.  

 

 

 

2ème mi-temps

 

 

Les cornilois et les 3 arbitres du jour sont en place pour reprendre le match, manque les joueurs de Varetz, toujours au vestiaire en train de regarder la seconde période de l’incroyable Borussia Dortmund – Schalke 04 de samedi. Avec pour effet pour les locaux de croire à une remontée folle et historique !!

 

30 minutes passent. Les cornilois et les arbitres en profitent  pour se faire une « Tomate ». C’est en cercle avec les tricots sur les épaules que la partie va pouvoir débuter.

 


 

Philippe Croizon donne le coup d’envoi du jeu et y va de ses conseils avisés. Pierre-Louis Martinie se montre aussi étincelant dans ce jeu que lors de sa première mi-temps et s’impose en finale face à Bruno Simon qui était juste venu pour ça.

 

16H30, les administrés de Nicolas Pennel reviennent sur la pelouse prêt comme jamais. Les buts de Harit et Naldo ainsi que la fougue de Benjamin Stambouli vont-elles donner des idées à Varetz ?

 

En tout cas dans ces 5 premières minutes, c’est mieux. Un peu plus d’agressivité qui empêche les cornilois de construire tranquillement de derrière.

 

52ème minute, Julien Boileau au corner trouve Yannick Barraud dans le soupirail mais bute par deux fois sur un gardien qui se jette à corps perdu sur le ballon.

 

Les joueurs cornilois continue de dominer dans ce second acte mais n’arrive pas à inscrire ce 8ème goal.

 

Sur le banc, Denis Dupuy ne regarde même plus le match et a les yeux rivés sur son GSM pour le choc entre Tsonga et Goffin.

Denis qui ira de sa petite confidence d’ailleurs en avouant à Georges Marpillat qu’il regretta de ne pas avoir appelé son fils Quentin, Jo-Wilfried.

« Jo-Wilfried Dupuy c’est quand même la classe je trouve ».

 

Plus de mental en tout cas que le natif du Mans pour la défense corniloise qui souhaite de son côté terminer la rencontre avec un clean-sheet et met tout en œuvre pour réussir cette mission.

 

70ème minute, Julien Boileau veut y aller de sa retournée, malheureusement la Boil’s n’a pas le même succès que Patou.

 

Fin de rencontre tranquillos. Varetz aura l’occasion de réduire l’écart mais la frappe de l’attaquant est bien déviée par José Luis Martins sur la barre transversale. Colin Bordas et la pour dégager le ballon a la retombé.

 

On en restera sur ce score de 7 à 0 en faveur des cornilois. Une deuxième victoire de suite à l’extérieur pour les hommes de Cédric Moreira.

 

Prochain match contre Saint-Robert en Coupe de la Corrèze. Match piège face à une équipe en pleine bourre.

 

BEYNAT B - FJEP CORNIL B

 

C’était le choc entre le leader cornilois et son dauphin Beynat.

Et dans les arrêts de jeu, ce sont les locaux qui s’imposent 3-2.

Une victoire au finish qui leur permet de coiffer les cornilois au classement

 

Les buteurs côté Cornil sont Matthieu Blanc et Frédéric Chauffour

 

 

 

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

  • BoucherBoucher
    29 décembre

    Vincent Boucher

    Joueur

    28 ans

  • Jacky's Spirit
    19 décembre

    Spirit Jacky's

    Supporter

    70 ans

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 18 7 6 0 1 0 26 10 0 16
2 A.F. 19 15 7 5 0 2 0 19 13 0 6
3 MALEMORT ASV 13 7 4 1 2 0 20 9 0 11
4 ST GERMAIN FREP 12 7 3 3 1 0 16 11 0 5
5 USSAC ES 12 7 4 0 3 0 18 14 0 4
6 ST HILAIRE VENARSAL 11 7 3 2 2 0 17 13 0 4
7 donzenac us 10 7 3 1 3 0 14 13 0 1
8 CORNIL FRJEP 10 7 3 1 3 0 17 15 0 2
9 BARRAGES XAINTRIE 9 7 3 0 4 0 11 12 0 -1
10 EGLETONS CA 6 7 2 0 5 0 7 11 0 -4
11 LANTEUIL US 6 7 2 0 5 0 12 24 0 -12
12 VARETZ AC 0 7 0 0 7 0 2 34 0 -32