F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

La défense montre la voie

5 février 2018 - 13:26

Victoire face à Egletons.

Après son beau succès en Coupe de la Corrèze face à Saint-Robert de la semaine passée, le FJEP Cornil reçoit de nouveau mais cette fois-ci pour le compte du championnat.

 

C’est l’équipe d’Egletons qui se déplace au Roc Blanc en ce 4 février, jour d’anniversaire de la chanteuse de RnB Leslie.

 

Pour cet événement, le Président Jérôme Guindre mets les petits plats dans les grands et invite la native du Mans pour un Show-Case sur le toit du club-house.

 

Amine n’ayant pas pu répondre présent, il est remplacé au pied levé par Jamal Ouafi qui se prend au jeu de la reprise de « Sobri » avec Leslie.

 

Cédric Moreira n’a pas le temps de s’ambiancer sur du RaïnB et à 1h00 du coup d’envoi doit toujours réfléchir à sa composition d’équipe. Lui qui doit faire sans Aymeric Delbos, doit vite trouver une solution de rechange.

 

Victoire obligatoire pour les cornilois qui vont jouer contre une équipe qui a joué son dernier match alors que Johnny Halliday était encore en vie.

 

 

 

Composition Louis Pasteurisation :

 

José Luis Etorki

 

Antoine Leerdamer, Colin Vieux Pané, Bruno Babybel, Vincent Saint-Agur

Morgan Lou Perac, Pierre-Louis Salakis

Yannick Boursin, Patrick Saint-Morêt, Julien Kiri

Julien Soignon

 

Dans le hâloir : Baptiste Ficello, Marcos Chavroux, Nicolas Port Salut

 

 

1ère mi-temps

 

 

C’est parti au Roc Blanc !! Du beau monde autour de la main courante avec la réserve qui était en lever de rideau.

 

C’est plutôt équilibré en ce début de rencontre. La défense corniloise avec l’absence de Quentin Dupuy alias Kilou voit le renfort de Colin Bordas.

 

Le numéro 9 d’Egletons se fait oublier dans la défense, Antoine Neuville cherche son vis-à-vis. En vain.

Pas de grosses occasions, à se mettre sous la dent. Patrick Moreira alias Patou le Mariano Diaz cornilois tente des minasses de loin. Mais le gardien d’Egletons n’est pas d’humeur à ce faire une Subasic sur le poteau.

 

20ème minute, les visiteurs récupèrent le ballon et percute côté droit. Yannick Barraud venu prêter main forte à la Gary Neuville se voit sanctionner d’une main faible.

 

Denis Dupuy totalement furax sur le banc est à deux doigts de sortir son « coupe-coupe » pour faire une Jaime Lannister au beau Yannou.

 

Et pénalty transformé pour Egletons. José Luis Martins était parti du bon côté, mais le cuir termine sa course dans le but.

 

Cornil 01 Egletons !

 

 

Le FJEP Cornil se doit de réagir. Patrick Moreira alias Patou sert parfaitement Julien Bistricky à l’entrée de la surface mais sa frappe se montre moins précise que celle de Jonathan Sexton la veille.

 

35ème minute, Yannick Barraud au corner. Excellemment tiré, la tête de Julien Bistricky est trouvé, mais une nouvelle fois le cadre se dérobe.

 

Egletons tient bon et file aux vestiaires avec un score en leur faveur. Les cornilois devront montrer un plus beau visage dans le second acte.

 

 

 

 

 

 

2ème mi-temps

 

Pas le temps de finir les oranges, finement découpées par le katana de Georges, que l’arbitre indique aux 22 acteurs de rejoindre la scène. 

Les spectateurs restent sur leur faim et n’attribuent pas de bonnes notes. Pire la presse est, comme à son habitude, très sévère. Il faut renverser la tendance si l’on veut voir une bonne critique dans « Les dribbles du Roc Blanc ».

C’est donc reparti à Cornil où les Violets sont menés 0-1.

Au bout de quelques minutes de jeu, Nico Labernardière remplace Julien Bistricky qui doit réviser  les verbes pronominaux en espagnol.

 

Les cornilois vont obtenir un bon coup-franc, à 25 mètres des buts, après une jolie percée du feu-follet Pierre-Louis Martinie.

 

La Pat’s s’en charge. D’une frappe puissante, le gardien repousse le ballon dans les pieds de Bruno Teixeira qui, d’un plat du pied droit, envoie le ballon dans les filets !

 

Cornil 11 Egletons !

 But semblable au premier contre Saint-Robert la semaine passée sauf qu’à l’arrivée (Stéphane), c’est la Brun’s le plus prompt.

La Morg’s se remémore son but de la semaine dernière et ne peut s’empêcher de verser une petite larme.

 

Très bonne reprise du match de la part de Cornil qui parvient à revenir au score. Maintenant, il faut prendre l’avantage assez vite pour ne pas avoir de regrets.

Et c’est encore sur coup de pied arrêté et plus précisément sur un coup de pied de coin que la décision va se mettre en place.

 

Toujours la Pat’s pour botter la balle. Long corner direction le deuxième poteau où Barraud place un coup de tête sur la barre. Le ballon revient sur Colin Bordas qui d’un petit plat du pied arrive à tromper le gardien après un cafouillage dans la surface !

 

Cornil 21 Egletons !

 

Les cornilois prennent l’avantage ! Il faut garder cette avance dorénavant et être solide jusqu’au bout.

Quelques minutes après, le gardien titulaire sortira sur blessure remplacé par un joueur de champ.

Autre fait de jeu, sur un tacle d’un joueur d’Egletons, l’arbitre viendra mettre le deuxième carton jaune, synonyme d’exclusion.

Boiboi sera le protagoniste de la prochaine action.

Dégagement de José. Morgan Simon récupère le ballon. Il lance en profondeur Julien Boileau, qui fait parler sa vitesse. L’homme aux 18 paires de crampons arrive devant le gardien et d’un tir puissant du droit vient tromper le portier adverse, sous la barre !

 

Cornil 31 Egletons !

 

Deux buts d’avance, situation plus confortable.

Bada est tout nu, Kilou court partout même avec une entorse (ce qui provoque une légère confusion chez Cédric M).

Rentrées de Marcos à la place de Boiboi et de Cudi à la place de Barraud.

 

Néanmoins, Egletons se montrera dangereux sur  CPA. Ballon bien brossé de la part du joueur adverse qui semble lober José Luis. Mais ce dernier effleure le ballon qui vient caresser la barre transversale avant d’être dégagé.

Dernière action avec Nico Labernardière qui fait parler sa vitesse. Le fringuant ailier utilise son pied gauche mais le gardien intérimaire s’interpose.

Rien d’autre à signaler, le FJEP Cornil s’impose 3-1 et gagne une deuxième fois de suite à la maison.

Il faudra enchaîner face à un bel adversaire, toujours au Roc Blanc, qui sera l’US Donzenac B.

 

FJEP Cornil B 0 0 Lanteuil US

Aucune des deux équipes n’ont pu se départager et repartent avec le point du match nul. Heureusement, les hommes de Bada peuvent encore espérer accrocher quelque chose après le match nul de Beynat à l’extérieur.

 

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

  • dieubulba
    21 juin

    Dieu Bulba

    Joueur

    34 ans

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 54 22 17 3 2 0 77 23 0 54
2 CORNIL FRJEP 46 22 14 4 4 0 57 29 0 28
3 MALEMORT ASV 43 22 14 1 7 0 62 32 0 30
4 A.F. 19 37 22 12 1 9 0 55 44 0 11
5 USSAC ES 33 22 11 1 10 0 40 41 1 -1
6 LANTEUIL US 30 22 9 3 10 0 40 49 0 -9
7 ST GERMAIN FREP 28 22 8 4 10 0 35 54 0 -19
8 donzenac us 27 21 8 4 9 1 41 47 0 -6
9 BARRAGES XAINTRIE 26 22 8 2 12 0 49 42 0 7
10 ST HILAIRE VENARSAL 25 22 6 7 9 0 46 43 0 3
11 EGLETONS CA 25 22 7 4 11 0 49 41 0 8
12 VARETZ AC 3 22 1 0 21 0 13 119 0 -106