F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

Berat Time

15 mars 2015 - 19:56

Au bout du suspense

 

Après un match très serré, les cornilois l'emportent dans le money-time grâce à des réalisations de Pacheco et Avelez. Sebatien Berat en mode Sir Alex Ferguson fait basculer le match dans les dernières minutes. Ole Gunnar Solskjaer et Teddy Sheringham aime ça !!

 

C'est sans Sebastien Castro (Cheville), Quentin Dupuy ( salon du tatouage de Vénissieux), Julien Boileau (concert d'Amaury Vassili à Concarneau) et Baptiste Duc toujours en vacances dans les Iles Kerguelen que le FJEP doit affronter Saint-Exupéry les Roches qui lutte comme Cornil pour le maintien.

 

Composition:

Dans les cages ADAOUI, défense inédite NEUVILLE BESSE BLANC BOUCHER, au milieu MARTINIE AVELEZ REDONDIE SIMON et BARRAUD et en solitaire en attaque CHAUFFOUR tel Olivier De Kersauson sur son Pen Duick.

Sur le banc de touche: PACHECO, BOUKHALKHAL, KERAGHEL et MC PASCAL AVELEZ qui va animer le long de la touche comme jamais !! Punchline Garantie.

 

 

 

 

Après la contre-performance du match aller face à cette équipe les cornilois doivent aborder le match de la meilleure des façons. Pourtant ce sont les visiteurs qui se montrent plus entreprenant. L'impact physique et les ballons sont pour les Pandas de Saint-Exupéry.

Les pandas ont beau être en voie de disparition, les onze joueurs de la banlieue d'Ussel sont bien présent et leur capitaine revenant tout juste de La Clusaz démontre qu'il est aussi à l'aise avec le ballon qu'avec les skis.

Première grosse alerte sur la cage de Karim Adaoui, la frappe est tout proche de lober le fan de Gradur mais la claquette salvatrice fait frissonner le Roc Blanc.

18éme minute nouvelle alerte. Le numéro onze file au but tel un Lacazette face à l'OM, mais Karim Adaoui se la joue Steeve Mandanda et empêche l'ouverture du score.

 

 

 

Le FJEP ne se montre que dangereux sur coups de pieds arrêtés et sur frappe lointaine. Barraud dans l'entrejeu nous montre qu'il est le vrai Schweini...l'acnée en moins.

 

25éme minute, Saint-Exupéry pousse toujours et va ouvrir la marque. Centre côté gauche, la tête de l'attaquant est trouvé. Karim-Karim ne peut rien faire 0-1. Logique.

 

Les violets tentent de réagir mais c'est trop timide face à l'expérience et la combativité de cette équipe visiteuse qui joue chaque match comme une finale.

Les coups-francs de Boucher et Avelez ne trouveront ni le cadre ni une tête et c'est logiquement que les visiteurs mènent 1-0 à la pause.

 

 

 

La deuxième mi-temps reprend, la pluie s’abattant sur le Roc Blanc. Les joueurs de Seb Bérat  doivent impérativement réagir vite et montrer un autre visage - s’ils veulent au moins espérer accrocher cette équipe de Saint Exupéry - au vue de la domination nette des adversaires du jour lors de cette première période.

 

Les Cornilois rentrent mieux dans le second acte de ce match, sont plus entreprenants et montrent qu’ils peuvent bien mieux faire.

 

Le 4-3-3 de la première période laisse place à un 4-4-2 classique.

 

Et ce changement de système permet aux violets de créer plus de danger et les attaques sont de plus en plus fréquentes au fil du match.

 

Saint-Exupéry arrive à garder le ballon et se procure quelques occasions, mais la défense veille. Les entrées des cartouches Keraghel, Boukhalkal et Pacheco  amènent de la fraîcheur, de la percussion et de la vitesse : le FJEP envoie des assauts vers les buts de ses adversaires sans pouvoir autant être efficace sur le dernier geste. La défense expérimentée Saint-Spiéroise plie mais ne rompt pas.

 

Le temps passe mais rien n’évolue, les attaques Corniloises ne sont pas fructueuses et le risque de se faire contrer peut à tout moment faire basculer le match.

 

Alors que Italie-France va débuter, c’est bien le quart d’heure portugais qui va rendre cette fin de match complètement folle et inattendue.

 

Coup-franc côté gauche à 30 mètres des buts adverses, Flo Avelez à la manœuvre. Le ballon part et atterrie sur la cabine de Franck Besse. Opportuniste, Pacheck ne voulant pas ruiner sa mèche, pousse le ballon in-extremis du plat du pied droit.

 

1-1           !

 

C’est alors toute une équipe qui reprend confiance en elle et qui est gonflée à bloc pour décrocher cette victoire tellement importante pour le maintien.

 

Il reste 4-5 minutes à jouer, et c’est le moment choisis par Flo Avelez pour dégainer.

 

Décalé côté gauche, Flo résiste à la charge du défenseur et s’arrache pour envoyer un centre, celui de la dernière chance.

 

Telle une scène de film à la GOAL, le temps s’arrête pendant quelques secondes : le ballon aérien prend de court le portier adverse et lobe celui-ci pour se loger à ras du poteau

 

 

                       2-1 !

 

C’est la liesse générale sur le terrain, Florian Avelez à l’aube de ses 21 ans, s’offre le plus beau des cadeaux en donnant l’avantage dans les toutes dernières minutes de cette rencontre ! « Ce but sonne comme un K.O », dirait Wayne Rooney.

Toutefois, il reste très peu de minutes à jouer et le risque de concéder l’égalisation est encore possible.

Dernier corner pour Saint-Exupéry et dernière chance de revenir à 2-2 mais une faute est signalée sur Karim et sur le coup-franc, l’arbitre de la rencontre montre les vestiaires, c’est terminé !

Victoire précieuse en vue du maintien, c’est un grand bol d’air que c’est donné le FJEP. Cela faisait longtemps que les murs des vestiaires n’avaient plus tremblés pour l’équipe A à la fin d’un match ; ça y est les chants sont remis aux goûts du jour. En espérant que ça dure…

 

 

 

 

Prochain Rendez-Vous:  Dimanche 22 Mars à 15H00

ENTENTE DES BARRAGES A vs CORNIL A 

 

 

 

SAINT-ROBERT B - CORNIL B

 

Après sa défaite la semaine passée en Challenge des Réserves face à Ussel B, les hommes de Mourad Bouhine devaient réagir et continuer leur marche en avant en championnat.

Déplacement périlleux sur la pelouse de Saint-Robert B qui squatte le podium de la poule.

Début de match timide de Cornil, les Saint-Robertois prennent le pas physiquement et trouve bien leurs attaquants sur les côtés.

Mais à la 20éme minute, c'est Cornil qui va se crée une grosse occasion. Adrien Chassaing bien lancé en profondeur manque sa frappe face au portier adverse.

Et 2 minutes plus tard, Saint-Robert ne se fait pas prier pour ouvrir la marque. Arnaud Chapoux est battu.

Mourad Bouhine reconfigure sa team suite à ce coup du sort. Coaching qui s'avera payant puisque les cornilois joue plus haut et monopolise la chique.

27éme minute. François Puyhaubert tel un Ivan "L'hélicoptère" Zamorano dès grand soir égalise et rend hommage aux victimes de l'accident en Argentine.

1-1. Cornil pousse fort, Saint-Robert a du mal à enchaîner les passes. Le trio Bachellerie-Dupuy-Rousier à la récup ne lâche rien et c'est fort logiquement que les cornilois vont prendre l'avantage. Bon travail de Jean-Pierre Da Cunha qui efface le gardien, JPDC n'a plus qu'a pousser le ballon, mais c'est le défenseur adverse qui marque contre son camp.

 

Seconde période, les violets vont vite se mettrent à l'abri. Coup-franc magnifiquement tiré de Florent Teyssier qui trouve la tête d'Adrien Chassaing. Le pichichi ne se rate pas cette fois ci et permet à son équipe de faire le break dance.

 

3-1. Les locaux ne montrent plus rien, Cornil par Dupuy, Bouhine aura l'occasion de mettre le 4éme, mais le principal est la avec cette belle victoire à l'extérieur. Un grand merci à Yannick Barraud pour ce fabuleux arbitrage.

 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS:

Dimanche 22 Mars au Stade du Roc Blanc

CORNIL B - SAINTE FEREOLE C

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

  • Simon COUDERT
    15 novembre

    Simon COUDERT

    Joueur

    41 ans

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 54 22 17 3 2 0 77 23 0 54
2 CORNIL FRJEP 46 22 14 4 4 0 57 29 0 28
3 MALEMORT ASV 43 22 14 1 7 0 62 32 0 30
4 A.F. 19 37 22 12 1 9 0 55 44 0 11
5 USSAC ES 33 22 11 1 10 0 40 41 1 -1
6 LANTEUIL US 30 22 9 3 10 0 40 49 0 -9
7 ST GERMAIN FREP 28 22 8 4 10 0 35 54 0 -19
8 donzenac us 27 21 8 4 9 1 41 47 0 -6
9 BARRAGES XAINTRIE 26 22 8 2 12 0 49 42 0 7
10 ST HILAIRE VENARSAL 25 22 6 7 9 0 46 43 0 3
11 EGLETONS CA 25 22 7 4 11 0 49 41 0 8
12 VARETZ AC 3 22 1 0 21 0 13 119 0 -106