F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

Panne d'essence

16 novembre 2015 - 17:53

Coup d'arrêt dans le Road Trip.

 

 

3éme étape du road-trip cornilois, cette fois-ci les cornilois font escale à Saint-Jal pour le compte de la Coupe de la Corrèze.

Match piège à venir contre une formation qui évolue en 3éme division et qui aura à cœur de taper le co-leader de la 2éme division.

 

Manque à l’appel pour ce game, Maxime Maldent, Antoine Neuville, Florian Avelez et Quentin Dupuy.

Thomas Pueyo, Jonathan Pacheco et Romain Maugein font leur apparition dans le groupe de la première.

 

Le Rendez-Vous est donné à 12h45 à Tulle pour les cornilois, le camping-car de Julien Boileau arrive légèrement en retard.

Boiboi stationne en plein milieu de la route et sort en furie pour aller enguirlander Yannick Barraud qui rappellez vous la semaine passée à Saint-Germain avez sur une frappe fracassé le camping-car.

Fort heureusement, José Luis est la pour calmer les tensions et c’est sur une étreinte chaleureuse que Jln et Ynck décide de rejoindre Saint-Jal.

 

Georges Marpillat qui a bu 1 litre de jus d’orange dès l’aube, est excité comme jamais et annonce qu’il arrivera avec sa fiat avant le camping-car de Boiboi.

Cédric Moreira toujours aussi compétiteur décide de rejoindre Georgio et vont se la jouer Sébastien Loeb et Daniel Elena.

 

13h33, Georges arrive et annonce qu’il a remporté la course mais qu’il a surtout était flasher au niveau de Lagraulière.

 

Sinon niveau football, Cédric Moreira encore ébloui par la puissance du radar annonce le 4-3-3 classique maintenant.

Martins dans les buts

En défense : Castro, Besse, Teixeira, Pueyo

Au milieu : Martinie, Maugein, Boucher

En attaque : Barraud, Simon, Moreira

 

Sur le banc : J.Pacheco et Boileau

 

 

 

Première Mi-Temps

 

Avant le coup d’envoi, une minute de silence est respecté par les acteurs et supporters de la rencontre suite aux terribles événements parisien qui font passer le football au second plan en ce dimanche.


 

Les cornilois sont pas au mieux en ce début de match, le jeu long en première intention des locaux met en danger l’arrière-garde corniloise.

 

C’est pourtant sur coup-franc que Saint-Jal va se créer la première occasion. José Luis Martins sort une parade de folie !

 

Cornil réagit et 5 minutes plus tard va se créer sa première grosse occasion. Vincent Boucher alerte Yannick Barraud, le défenseur se déchire dans son renvoi, le Barricou frappe au but et trouve le montant.

 

Le FJEP s’essaye aussi à l’exercice des coups-francs. Bruno Teixeira cadre mais le portier capte bien le ballon.

 

Nouvelle offensive corniloise, Yannick Barraud trouve Vincent Boucher dans la surface qui transmet à Cédric Moreira qui à son tour trouve Morgan Simon qui frappe du pied gauche en première intention mais le gardien est une nouvelle fois sur la trajectoire du ballon.

 

Saint-Jal toujours sur ses longs ballons hasardeux va se créer une grosse occasion qui va faire frémir le stadium. Le numéro 9 tir du pied gauche en première intention, sa sublime frappe termine juste au-dessus de la barre de José. Du culot qui a failli s’avérer gagnant.

 

Cornil termine mieux cette première mi-temps, Morgan Simon trouve Pierre-Louis Martinie. Le capitaine frappe sans grand danger sauf que le gardien jusque là irréprochable se rate complètement et les violets arrivent à la mi-temps avec l’avance d’un but.

 

 

 

Deuxième Mi-Temps

 

 

 

15…

Ce sera le temps qu’il aura fallu pour assommer provisoirement  les Cornilois. En 15 minutes, Saint-Jal va planter 3 buts coup sur coup.

Tout d’abord, sur une faute à 25 mètres, le joueur local envoi la chique dans le tas. Personne ne la touche et José Luis ne peut la dévier

1-1 

Puis second but pour Saint-Jal sur une mauvaise remise de la tête de Francky, l’attaquant profite de cette erreur pour tromper José Luis malgré sa sortie.

2-1 

Pas le temps de souffler que Cornil encaisse encore un but. Sur un long ballon côté droit, la défense Corniloise n’y est pas et fait preuve de laxisme. L’ailier droit centre et trouve son attaquant au point de pénalty qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets !

3-1 

 

Les spectateurs arrivés en retard dans ce second acte sont tout aussi surpris d’apprendre le score et laissent leurs tasses de café sur le comptoir du Club House.

Pour le FJEP, on est en plein cauchemar : comment se mettre dans la panade en un quart d’heure. Il n’y a pas plus le choix, il faut revenir.

Boileau et Pacheco font leur entrée pour faire la différence.

(Nous souhaitons un bon rétablissement à Pacheck qui s’est blessé à la cuisse suite à une béquille)

Mais il ne faut pas redouter la capacité de réaction des Cornilois qui vont à leur tour assaillir le but adverse.

Et c’est sur une action côté droit que cela va se décanter. Petit jeu de passe entre Boucher et Castro. Ce dernier trouve à ras de terre Francky et place un plat du pied. Le gardien voit le ballon sortir mais il tapera le poteau avant de rentrer

3-2

Ce but a le don de requinquer les Violets, l’égalisation est toute proche. Et c’est Boileau, entré quelques minutes avant, qui va faire la diff côté gauche. Le numéro 12 Cornilois prend de vitesse l’arrière garde Saint-Jaloise. Il semble trop pousser son ballon mais profite d’un contre favorable face au gardien et pousse la balle au fond.

3-3

Aussi tôt dominés, aussi tôt revenus, les Cornilois peuvent être fiers de se retour au score mais il est quand même dommageable d’avoir prit ces buts en 15 minutes.

Va s’en suivre une domination assez nette des Violets mais manquant cruellement d’efficacité devant en ne parvenant pas à marquer. Le gardien adverse étant hors-norme dans ce second acte notamment sur un face à face avec Moreira, PLM ou en effectuant un tacle rageur mais efficace sur Barraud afin d’éviter le but.

Saint-Jal opère grâce à du jeu long et reste dangereux sur coup de pieds arrêtés. En effet, le même tireur va trouver la barre sur un coup-franc lointain.

Cette deuxième mi-temps s’achèvera sur le score de 3-3 et aboutira sur les prolongations de 2x15 minutes.

 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Samedi 21 Novembre

Meymac B - Cornil A

 

First Overtime

 

C’est parti pour 30 minutes de bonheur encore. Saint-Jal domine ce premier quart d’heure sans toutefois inquiéter JLM.

 

Second Overtime

 

 

 

Pas le temps de boire un coup, la nuit tombe et les spectateurs ainsi que les joueurs n’ont pas envie de rater Casino Royal sur TF1 « Je rêverai d’être espion, me cacher dans les fougères à Saint-Privat me rend intouchable » glisse Morgan Simon à l’oreille de Modjo.

Il reste 15 minutes et tout peut arriver. Il faut trouver le chemin du but sinon ce sera les coups de pieds de surface au menu de jour.

Le FJEP va tenter des choses mais en vain, l’arrière garde locale tient bon. Saint-Jal va y croire et a bien raison car à 5 minutes de la fin de cette prolongation, le scénario catastrophe va survenir.

Débordement côté droit des Saint-Jalois. L’ailier centre dans la surface sur son attaquant. Seb Castro revient trop tard et fait trébucher le numéro 9 des Verts, pénalty !

José Luis peu encore sauver les siens en réalisant la parade. Le joueur adverse s’élance et place son tir à droit de José qui n’y peu rien

4-3

 

Quelle désilusion pour les Cornilois qui se pénalisent tout seul et se rende la tâche encore plus compliquée.

Coup franc de Teixeira à 40 mètres. Le défenseur envoi le ballon dans la surface mais Yannick Barraud au deuxième poteau et trop court pour reprendre le ballon.

Dernier coup-franc pour Cornil. Le ballon est envoyé dans la surface mais le gardien, héroïque dans ce second acte, capte la balle et la dégage. L’arbitre sifflera la fin sur cette action.

Terrible désillusion pour le FJEP qui aura eu les occas pour tuer le match mais s’est fait punir par des erreurs que les Saint-Jalois auront parfaitement su concrétiser.

La coupe est finie mais il reste encore la Leblanc !

Le camping-car repart de Saint-Jal tout de même dans la bonne humeur : aucun dégât n’est a répertorier sur celui-ci.

 

 

 

L'équipe réserve de son côté se déplaçait sur la pelouse de Marcillac / Clergoux B pour le compte du match aller du Challenge des Réserves.

Victoire 3-2 des hommes de Mourad Bouhine.

Les buteurs du jour: Yoann Verrier, Fernando Pimenta Ribeiro et Alexandre Redondie.

 

 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Dimanche 22 Novembre

                                                   Cornil B - Nonards C

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 54 22 17 3 2 0 77 23 0 54
2 CORNIL FRJEP 46 22 14 4 4 0 57 29 0 28
3 MALEMORT ASV 43 22 14 1 7 0 62 32 0 30
4 A.F. 19 37 22 12 1 9 0 55 44 0 11
5 USSAC ES 33 22 11 1 10 0 40 41 1 -1
6 LANTEUIL US 30 22 9 3 10 0 40 49 0 -9
7 ST GERMAIN FREP 28 22 8 4 10 0 35 54 0 -19
8 donzenac us 27 21 8 4 9 1 41 47 0 -6
9 BARRAGES XAINTRIE 26 22 8 2 12 0 49 42 0 7
10 ST HILAIRE VENARSAL 25 22 6 7 9 0 46 43 0 3
11 EGLETONS CA 25 22 7 4 11 0 49 41 0 8
12 VARETZ AC 3 22 1 0 21 0 13 119 0 -106