F.J.E.P. CORNIL Football Club : site officiel du club de foot de CORNIL - footeo

Salade et charcuterie

26 avril 2016 - 18:14

Victoire de l'équipe réserve

 

Suite au report du match de l 'équipe fanion et à la soirée rocambolesque qui s'en est suivie l'équipe B, seule équipe corniloise à jouer ce week-end, se devait de faire un résultat.

En effet chaque semaine une équipe corniloise se doit de gagner un match sous peine de devoir subir les ires du coach Moreira le mardi soir.

Et autant vous dire que compter sur la victoire du duo Barreau/ Simon dans le tournoi poussin de « puissance 4 » de la Rotonde serait comme essayer de gagner un combat de catch contre un grizzly affamé.

 

A noter les absences de Yoan Bassinet parti à Sereje (bien prononcer la « jota »svp) pour assister au concert de Las Ketchup et de Steven Barbereau toujours en conditionnelle après avoir taclé une vieille dame qui a eu l'audace d'entamer un paquet de Werther's original avant son passage aux caisses du supermarché Auchan.

 

Bref c'est sous un beau soleil malgré quelques nuages (qui auront leur importance un peu plus tard) que les convoqués du jour arrivent au Roc blanc en ce début d'après-midi.

C'est avec un amusement non contenu mais légèrement tinté de désarroi que les joueurs du jour trouvent leur Président en sueur en train de s'occuper des loustics ou devrais-je dire de la viande soûle qui jonche le sol du complexe du Roc Blanc.

La soirée de la veille a en effet trouvé sa décrépitude sur les versants de la colline corniloise. Gary et Flez (toujours pas remis de son tatouage raté) dorment dans les bras l'un de l'autre sur le bord du terrain, ce qui oblige les traceurs du jour à les contourner perdant ainsi la rigueur et la droiteur nécessaires à ce genre d'exercice.

Seul PLM est très actif et s'évertue tant bien que mal à épépiner les oranges à l'aide d'une gourde pour que ses collègues puissent mieux apprécier leur dégustation de la mi-temps. A noter qu'il rentrera chez lui dormir avant le début de la rencontre.

 

Franck tout récemment remis d'une gastro-entérite carabinée fait aussi parti du groupe.

Composition :

1 Thomas Jambonneau

2 Jérome Mortadelle 4 Franck Rosette 5 Adrien Cervelas 3 Matthieu Galabar (C)

6 Florent Rillettes 8 Alexandre Salami

7 Jonathan Chorizo 10 Sébastien Andouillette

9 François Mousse-de-Foie 11 Thomas Graton

12 Yoan Fricandeau

13 Mathieu Magret

 

Début de partie assez équilibré les deux équipes s'observent et se jaugent avant de déclencher réellement les hostilités.

10Ème minute, Franck Besse lance Puyhaubert en profondeur, sortie du gardien de Beynat à la limite de sa surface qui se troue, le ballon arrive dans les pieds de Pacheco qui, malheureusement, tire à côté du but vide.

Forts de leur première occasion les cornilois essaient de pousser mais c'est Beynat au contraire qui va se procurer les meilleures occasions notamment aux 20ème et 25ème minutes mais le portier cornilois veille au grain et effectue 2 beaux arrêts de la main et du pied pour repousser les tentatives beynatoises.

30Ème minute, coup franc pour Beynat à hauteur de la ligne médiane le ballon est mis dans le paquet, sortie de Thomas Pueyo qui croit voir se dessiner dans les nuages le visage de son idôle, Prince, récemment passée « ad patres » se qui le déconcentre et lui fait manquer la saisie du ballon qui retombe dans les pieds de l'attaquant qui se fait un malin plaisir d'ouvrir le score.

Cornil ne baisse pas les bras et sera récompensé à la 40ème minute après un astucieux changement d'aile de coach Flo pour Matthieu blanc qui ajuste un centre millimétré pour la lucarne opposée du portier de Beynat qui assiste impuissant à l'égalisation chanceuse de Cornil.

Beynat pousse avant la mi-temps pour essayer de reprendre l'avantage et il faut encore un excellent Thomas Pueyo à la 42ème minute pour repousser la nouvelle tentative du numéro 9.

 

 

Mi-temps 1-1: les cornilois, après un bon premier quart d'heure, sont tout heureux de rentrer au vestiaire avec un score de parité tant il a été difficile pour eux d'être efficaces dans les derniers mètres au contraire de leurs adversaires du jour qui ont eu 4/5 grosses occasions.

 

 

 

 

 

 

 

Mi temps au Roc Blanc, l’occasion pour certains spectateurs de s’échanger un baiser grâce à la Kiss Cam de Vincent Boucher, appareil en main tandis que le Cud envoie des pralines sur le toit de Zajac Mécaniques.

 

Florian Avelez et Antoine Neuville préfèrent, quant à eux, roupiller derrière les conifères à l’abri du vent et récupérer de leur soirée arrosée de la veille.

 

C’est reparti au Roc Blanc ! Première occasion pour Beynat à la 46ème minute mais la frappe du numéro 12 passe  au dessus.


52ème minute, le gardien de Beynat sort de ses buts  et envoi le ballon dans l’axe. Florent Teyssier, en bonne fouine, frappe dans le but vide mais le défenseur évite le but d’une superbe retournée ! Le coach Cornilois s’en arrache les 10 cheveux blancs qui règnent sur son crâne.


57ème minute, après avoir pris 4 petits ponts dans le match, Joey sort le grillage et pose les beaux Umbro à Stéphane Pichot sur l’attaquant  qui n’en demandait pas tant. Coup-franc pour les adversaires mais le Falcao Beynatois ne trouve pas le cadre !

 

65ème minute, Yoan Verrier lancé en profondeur profite de la sortie à la Olmeta du gardien adverse pour frapper des 25 mètres dans le but vide !

 

2-1 !


Bordes et Girardeau remplacent Pacheco et Robert sur le pré.

 

75ème minute, sur une grande chandelle du gardien intérimaire recruté chez Randstadt, Thomas Pueyo, ce dernier assomme 2 ou 3 grues cendrées de retour de migration de Ouarzazate et envoi le ballon sur Pipette qui maîtrise le cuir et obtient un coup franc suite à une poussette beynatoise.

Alex Redondie, en mode Alvaro Recoba sur PES 2006, se charge de placer le cuir hors de portée du gardien ! Vincent Boucher, assis dans la surface corniloise, arborant fièrement son survêtement du Milan AC acheté quelques mois plus tôt au souk de La Bitarelle du Gros Chastang, avait tout enregistré sur son caméscope à trépied.

Le buteur ayant vu la caméra experte de Vincent, célèbre son but en glissant sur les genoux après avoir pris une prise d’élan des 60 mètres.

 

3-1 !    

 

Le break est fait ! Les visiteurs ne baissent pas les bras et sur une balle en profondeur, l’attaquant de Beynat se retrouve en face à face contre La Puey’ qui remporte le duel grâce à un beau pointard.

 

80ème minute, Bébert, tête baissée et la 4ème enclenchée, déborde côté droit et adresse un centre au deuxième poteau qui trouve la tête du géant Mathieu Bordes. Malheureusement, le ballon finit sur la barre transversale !

 

83ème minute, nouvelle occas’ pour le FJEP. Redondie trouve Girardeau au niveau du point de pénalty mais la frappe du numéro 10 est stoppée par le gardien adverse !

 

Fin de match plutôt tranquille, la défense tient bon jusqu’au coup de sifflet final.

Victoire 3-1 du FJEP qui prend donc les 4 points !

 

Vincent Boucher visiblement émerveillé de cette journée, donnera de la voix dans les vestiaires jusqu’au petit matin.

 

Prochain match contre Nonards B à l’extérieur avant  le barbecue bien mérité de fin de d’année. Le FJEP Cornil B clôture idéalement sa fin de saison au Roc Blanc.

Commentaires

INFOS

 

ENTRAINEMENT

Lundi, Mercredi et Vendredi à 19h00

 

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 USSEL ES 54 22 17 3 2 0 77 23 0 54
2 CORNIL FRJEP 46 22 14 4 4 0 57 29 0 28
3 MALEMORT ASV 43 22 14 1 7 0 62 32 0 30
4 A.F. 19 37 22 12 1 9 0 55 44 0 11
5 USSAC ES 33 22 11 1 10 0 40 41 1 -1
6 LANTEUIL US 30 22 9 3 10 0 40 49 0 -9
7 ST GERMAIN FREP 28 22 8 4 10 0 35 54 0 -19
8 donzenac us 27 21 8 4 9 1 41 47 0 -6
9 BARRAGES XAINTRIE 26 22 8 2 12 0 49 42 0 7
10 ST HILAIRE VENARSAL 25 22 6 7 9 0 46 43 0 3
11 EGLETONS CA 25 22 7 4 11 0 49 41 0 8
12 VARETZ AC 3 22 1 0 21 0 13 119 0 -106